Carnets-de-voyage.net

Comment céder ou revendre son séjour ?

Home  >>  Conseils  >>  Comment céder ou revendre son séjour ?

Comment céder ou revendre son séjour ?

On octobre 19, 2018, Posted by , In Conseils, With No Comments

Avez-vous prévu un voyage dans votre destination préférée ? Mais, êtes-vous contraint d’annuler pour un empêchement de dernière minute ? À moins d’avoir une bonne assurance, ce changement d’avis peut vous coûter cher. Pour ne pas avoir à payer les pénalités, pensez à céder ou revendre votre séjour !

Les conditions à remplir

Actes de terrorisme, guerre civile, inondation… le vacancier peut annuler sans pénalité son séjour si les raisons sont fondées, selon le contrat établi par l’agence. Une obligation familiale ou professionnelle n’est malheureusement pas prise en compte. À moins d’être protégé par une assurance annulation, vous devez à tout prix céder votre contrat de voyage à une autre personne pour éviter les sanctions de la part de l’organisateur. Le cessionnaire doit toutefois remplir les mêmes conditions que vous pour effectuer le voyage à votre place. Généralement, vous êtes libre de revendre votre séjour à autrui sans avoir à demander l’autorisation de l’agence. Il convient néanmoins de prévenir cette dernière au moins 7 jours avant le départ, et ce, par une lettre recommandée avec accusé de réception. S’il s’agit d’une croisière, prévoyez 15 jours de préavis.

 

Les précautions à prendre

Le fait de céder votre contrat de voyage à un tiers ne vous dédouane pas de vos responsabilités envers l’agence. Aux yeux de cette dernière, vous restez le premier responsable du paiement des frais engendrés par le voyage, aussi ceux qui sont entraînés par l’opération de cessation. En d’autres termes, si le cessionnaire ne paie pas le montant du séjour cédé, l’organisateur a le droit de vous demander de tout régler. D’où l’intérêt de choisir une personne de confiance, comme un membre de la famille ou un ami proche. Il est à noter que la plupart des agences acceptent, selon leurs propres conditions de vente, un préavis par fax ou par mail. Le mieux serait toutefois de les envoyer une lettre recommandée afin de garder une trace écrite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *