Carnets de voyage, le blog du voyageur

Quand et comment se rendre en Vendée ?

Home  >>  Bons plans  >>  Quand et comment se rendre en Vendée ?

Quand et comment se rendre en Vendée ?

On octobre 29, 2019, Posted by , In Bons plans,Conseils,Voyage, With No Comments

Le climat océanique de la Vendée (85) la rend agréable à vivre. Cette destination se visite toute l’année. Pour les fans de camping, il serait préférable de s’y rendre l’été. En matière de météo, le département a deux parties distinctes. La façade océanique connaît des étés chauds et des hivers doux. L’inertie thermique de l’Atlantique contribue au maintien d’une température tempérée. Il fait suffisamment chaud pour permettre de camper. Les campings étoilés des stations balnéaires telles que Les Sables-d’Olonne accueillent du monde de mars à septembre. À l’intérieur des terres, les périodes froides sont beaucoup plus rudes. Ce qui restreint les séjours à l’été. Ceux qui aiment la neige peuvent aussi venir braver le froid vendéen. D’ailleurs, il y a d’autres paramètres à prendre en compte pour déterminer le meilleur moment de faire du camping Vendée. Puis, vous devriez aussi penser à la meilleure manière de se rendre à destination.

Le meilleur moment pour faire du camping Vendée

Comme tous les voyages bien préparés, vous avez intérêt à faire votre réservation dans le camping de votre choix le plus tôt possible. Sachez que les établissements dans les stations balnéaires telles que Saint-Gilles-Croix-de-Vie ou Les Sables-d’Olonne accueillent beaucoup du monde l’été. La location de mobil home devient plus onéreuse en juillet et août si vous attendez le dernier moment pour faire vos réservations. Il vaut mieux payer les nuitées avant juin. Le coût de l’hébergement peut doubler en haute saison. Il faudra tout de même reconnaître qu’avoir 26 °C à l’ombre reste génial. C’est la raison pour laquelle de nombreux vacanciers décident de partir avant les vacances scolaires ou après la rentrée. En d’autres mots, n’attendez pas le mois de juillet pour vous rendre en Vendée. Dans le cas échéant, il vaut mieux repousser le séjour en septembre. Ce léger décalage change énormément le prix. Si vous venez en solo ou à deux, vous aurez un peu plus de facilité à trouver un locatif au cœur de l’été. Une tout autre astuce consiste à partir pendant le break de Toussaint ou le week-end pascal. Dites-vous tout simplement que la mer ne sera pas à la bonne température. Pensez donc à choisir un camping doté d’un parc aquatique couvert et chauffé tel que le Campingdelocean.fr/. Si vous choisissez les côtes, sachez que le mercure descend rarement en dessous de 12 °C, même en pleine saison fraîche. En ce qui concerne les précipitations, Il pleut régulièrement entre octobre et décembre. Il neige moins de 5 jours par an en moyenne dans l’arrière-pays et moitié moins dans les îles vendéennes.

Se rendre dans le 85 en voiture ou train

La voiture reste le moyen le plus courant pour se rendre en Vendée. Vous avez de nombreux choix d’itinéraires. Les autoroutes A10 et A11 sont empruntées par des milliers d’automobilistes l’été. Vous pouvez également prendre les autoroutes A62, A83 et A87. Il faut compter autour de 5 heures depuis Paris si vous visez les plages vendéennes. Cette courte durée constitue un avantage de taille. Il faut trois fois plus de temps pour se rendre sur la Côte d’Azur. Les plus grandes villes de France se trouvent aussi à moins de 9 heures du littoral vendéen. Les vacanciers venant de Lille (8h15), Lyon (7h), Bordeaux (4h30) ou Toulouse (6h15) affluent pendant les périodes estivales. Le train constitue un autre moyen de vous rendre assez rapidement en Vendée. Le département compte 5 terminaux pour le TGV. Le train à grande vitesse relie le reste de la France et de l’Europe aux Sables-d’Olonne, La Roche-sur-Yon et bien d’autres villes. Trois des départements limitrophes sont également desservis par cette ligne ultra rapide. Vous pouvez ainsi descendre du TGV à Nantes, Niort ou La Rochelle. La liaison vers votre destination finale peut se faire en autobus. Puis, l’avion permet de réduire à moins de deux heures le voyage vers les aéroports proches des stations balnéaires de la Vendée. Ce moyen de transport convient surtout pour ceux qui voyagent léger. Des frais supplémentaires sont pratiqués par les compagnies low cost pour le second bagage. Retenez tout de même que le département ne dispose pas d’infrastructure aéroportuaire pouvant accueillir des avions de ligne. Pour rejoindre les plages vendéennes ou la campagne, il faudra atterrir à Nantes ou La Rochelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.