Carnets de voyage

Voyager autrement avec le tourisme solidaire

Home  >>  Bons plans  >>  Voyager autrement avec le tourisme solidaire

Voyager autrement avec le tourisme solidaire

On janvier 13, 2021, Posted by , In Bons plans,Vacances & Tourisme,Voyage, With No Comments

Les voyages solidaires (out tourismes solidaires) sont destinés aux personnes qui, en plus de vouloir en savoir un peu plus sur leur destination et ses habitants, souhaitent contribuer à son développement. L’idée est de sensibiliser les voyageurs au tourisme responsable et solidaire.

Comment faire un tourisme solidaire ?

Actuellement, les possibilités de voyager à l’international sont ouvertes à presque tout le monde. Et bien qu’il existe de nombreuses façons de voyager, il est important de souligner l’impact social du tourisme et comment vous pouvez améliorer votre expérience de voyage. Sachez qu’il existe de nombreuses manières de collaborer avec les locaux. Le plus simple est d’apporter une contribution économique à une ONG de votre choix dans le pays, de visiter des projets de coopération, ou encore de participer à des activités de solidarité.

Le voyage dure généralement d’une à quatre semaines, pendant les périodes de vacances (vacances de Pâques, d’été, etc.). Il se déroule habituellement par petits groupes accompagnés à tout moment par les organisateurs. Aucune formation ni expérience préalable n’est donc nécessaire.

Les voyages solidaires sont de ce fait l’occasion idéale pour ceux qui ne sont pas encore entrés dans le monde du volontariat. Les voyageurs se détachent complètement de l’incertitude, des doutes et de la peur de partir à la découverte d’une destination inconnue.

Qu’est-ce qui le différencie du volontariat international ?

Le tourisme solidaire est totalement différent du concept de volontariat international. Il va au-delà du tourisme traditionnel, mais il ne fait pas partie des projets de développement organisés par les ONG locales.

Le volontariat international dure environ un mois jusqu’à un an. Normalement, il est possible de trouver des projets actifs tout au long de l’année. Et au lieu de contribuer uniquement avec de l’argent, la personne ou le groupe dédie la majeure partie de son temps ainsi que ses efforts à la réalisation des différents projets.

De plus, dans de nombreux cas, les volontaires doivent suivre une formation spécifique, qu’il s’agisse de langues, de compétences particulières, etc.

Lorsque vous choisissez entre les deux options, pensez à votre niveau d’engagement, car pour faire face au volontariat international, vous devez être bien préparé. Vous n’aurez pas non plus le temps de parcourir le pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.